jeudi 10 avril 2008

Coopération

Le XX° siècle passé a été un siècle de soubresauts. La Grande Guerre et son immonde boucherie où, comme l'écrivait Brel dans "Jaurès", (les pauvres soldats allaient) "offrir aux Champs d'Horreur leurs vingt ans qui n'avaient pu naître," "aux ordres de quelques sabreurs qui (l')exigeaient du bout des lèvres", a été le résultat paroxystique de la vieille mentalité autoritaire et pyramidale, héritée de nos lointains ancêtres animaux sociaux et toujours d'actualité chez les loups, les rats et bien d'autres. La réaction immédiate de l'après-guerre, les "années folles", a aussi été une tentative de s'affranchir de ce "même" de l'autoritarisme.
Mais la liberté ne s'improvise pas si facilement, et les mêmes savent se défendre. D'où la montée du fascisme dans les années '30. La Libération, vu les dommages de la guerre, n'a pourtant pas pu être une libération de l'autoritarisme, juste de sa forme paroxystique, le fascisme.
C'est ainsi qu'avril et mai 1968.
Mais, comme je l'observais déjà à l'époque, les autoritaires ne sont jamais loin, lorsqu'une vacance de pouvoir se déclare. Et ils savent très bien se déguiser sous le discours de la liberté. Dès 1973, avec le coup d'état du Chili, ils se sont mis à l'oeuvre à l'Ouest (alors que leurs collègues "communistes" de l'Est venaient de régler le problème tchèque dans les mêmes termes) et leur idéologie n'a cessé de s'imposer depuis jusqu'à la situation actuelle, où ce qu'on appelle "la gauche" n'a rien à proposer d'autre qu'une autre forme d'autoritarisme.
C'est sans doute pour cela qu'on les entend si peu à propos de la Chine et du Tibet.

Mais toute l'évolution de l'Humanité a été ponctuée d'un pareil parcours en accordéon. Toutes les avancées de l'Humanité se sont faite par l'entraide, la coopération, le mutualisme. Ces choses sont basées sur le don gratuit. Rien qui puisse intéresser un néo-libéral. Comment? Des gens sont prêts à saboter la liberté d'arnaquer son prochain en donnant librement ce qui pourrait être vendu? La voilà la subversion!
Le principe coopératif ne se retrouve que chez les animaux les plus évolués: grands singes, éléphants, cétacés. En tant que grands singes, nous avons poussé ce principe encore plus loin. Il permet de tempérer les effets contre-productifs d'une hiérarchie trop rigide (voir le principe du mouton de Panurge où, si le chef fait une grosse bêtise, tout le monde suit le chef). Il permet d'améliorer son propre bien-être en améliorant celui de tous. Il permet de vivre plus serein parce qu'un monde fondé sur la confiance et le don est moins stressant qu'un monde de méfiance et d'arnaque. Il y a des cultures, y-compris parmi nous, où arnaquer son meilleur ami est une espèce de sport, mais les gens qui en participent ne me frappent pas comme faisant preuve d'un très grand équilibre psychique.

Etre généreux n'est guère évident, cela nécessite même souvent un grand effort sur soi-même, du même ordre que celui qui consisterait à ne pas bouger alors qu'on est en danger de mort. Mais il nous permet de vivre mieux et plus heureux.

6 commentaires:

farfalleo a dit…

Je ne suis pas certain qu'être généreux doit être un grand effort. Il me semble que ce doit être spontané, tout simplement, et sans attente. S'il y a de l'effort là-dedans, alors il peut y avoir du calcul aussi.
Mais bon, ça se discute !
Jean

Anonyme a dit…

"co-operare"
http://zen-et-nous.1fr1.net/t1706p75-12288sanjushichi-bodai-bunpo-de-maitre-dogen#29588

Apocalypse 6.14
"Le ciel se retira comme un livre qu'on roule"...
-----------------------------------------------


Anonyme a dit…

- Coopération:

http://zen-et-nous.1fr1.net/t438-bonjour
coucou Lausm! Coucou Yudo!

gigi dit:
tiens notre ami Lumpinee

http://zen-et-nous.1fr1.net/t438p25-bonjour#28855
j'ai pris mes clics et mes clacs

http://zen-et-nous.1fr1.net/t277p25-manipulation-mentale-et-esprit-pervers#34248
Par conséquent l'info est donnée à tous et pas seulement à Jabba. Laughing

http://zen-et-nous.1fr1.net/t2023-a-quoi-sert-un-maitre#35708
énergie qui compose l'égoïsme ou la haine, et dont pas mal de gens gentils manquent je trouve.

et

- Coopération:

http://zen-et-nous.1fr1.net/t438-bonjour#6806
Si tu veux apprendre à me connaître, saches que tu crois que je fais partie " des petits cons revenchards.

Anonyme a dit…

Offrande:
Le terme grec désignant l'œuvre de miséricorde, eleemosyna, est à l'origine du mot "aumône". Dans la plupart des religions, l'aumône est considérée comme une offrande.
La Tsedaka est le terme hébreu désignant dans le judaïsme le principe religieux de l’aumône. Le radical du mot est le même que dans le terme hébreu désignant la "justice"
En arabe Miséricorde se dit « Rahma » (رحمة : Miséricorde)
Guanyin est aussi révérée par les taoistes en tant qu'Immortelle
----------------------------------------------------------------

Vous pouvez TRANSMETTRE au pseudo "zanshin":
http://zen-et-nous.1fr1.net/t2031-elle-represente-quoi-cette-statue-dans-cette-position#35768
d'arrêter de se fatiguer à faire des allusions à toutes les "ARNAQUES" qu'il a conçu sur son forum "zen et nous":
http://zen-et-nous.1fr1.net/t600p15-siege-perilleux#12369

En plus de tout le reste, maintenant, il est considéré... ridicule...
à confondre "coopérer" et "collaborer", comme tous ceux qui croient dormir du sommeil du JUSTE quand ils ont fait leurs escroqueries du jour:

"
Cotisent ceux qui adhèrent et participent...
il doit y avoir un groupe bien caché!"
http://zen-et-nous.1fr1.net/t771-sotoshu-azi-autres-sanghas-verite-et-rumeurs#13957
----------------------------------------------
""Coopération":
(...) ils savent très bien se déguiser sous le discours de la liberté (...) un monde fondé sur la confiance (...) Etre généreux nécessite un grand effort sur soi-même, du même ordre que celui qui consisterait à ne pas bouger alors qu'on est en danger de mort.(...) voir le principe du mouton de Panurge, si le chef fait une grosse bêtise, tout le monde suit le chef.
"
--------------------------------------------
"Ignorer l'unité des choses en se fixant sur un point spécifique se dit avidya en sanscrit, ce qu'on traduit souvent par « illusion ».
en particulier la mort. Cependant, cette fausse persona est un mouvement erroné, qui crée une autre source de tension en renforçant l'illusion que nous sommes séparés de la vie et pouvons en quelque sorte la contrôler."
http://zen-et-nous.1fr1.net/t1688-les-archetypes-dans-les-films#29633



Anonyme a dit…

" En tant que grands singes, nous avons poussé ce principe encore plus loin. Il permet de tempérer les effets contre-productifs d'une hiérarchie trop rigide (voir le principe du mouton de Panurge où, si le chef fait une grosse bêtise, tout le monde suit le chef)."
_______________________
à propos de "singe"!...

"grimace":
étymologie du "masque" qui est en fait une grille, celle que portait les chevaliers, ancien mot nordique, resté comme terme d'escrime, d'où:
le "grimoire" qui implique une "grille" (de lecture) pour être décrypté.

Anonyme a dit…

"Il y a des cultures, y-compris parmi nous, où arnaquer son meilleur ami est une espèce de sport, mais les gens qui en participent ne me frappent pas comme faisant preuve d'un très grand équilibre psychique."
---------------------------

Il y a des forums bouddhistes qui créent des sections ouvertes seulement aux "initiés", où seulement le titre de la section est visible à ceux qui ne sont pas considérés comme tels, par les "initiés" qui tiennent les commandes du dit forum.
Pourquoi rendre le titre de cette section visible à ceux qui n'y ont pas accès ? si ce n'est pour que ceux y ayant accès puissent se sentir supérieurs.

Votre amie "Sourire" faisait partie de ce forum d’orgueilleux soit-disant "initiés", le même pseudo-"Sourire" réapparu comme par "magie" sur le forum zen et nous, des années plus tard à un moment propice...

La véritable "hiérarchie" n'a rien de "rigide" et n'a rien à voir avec toutes ces intrigues de basse-cour.


-----------------------
"Et ils savent très bien se déguiser sous le discours de la liberté."
-----------------------
Et c'est une chose que Michel sait très bien pratiquer, avec ses "amis" de forums...


Co-Opération.