mardi 16 mars 2010

Shinji Shôbôgenzô, le recueil de kôans de maître Dôgen

CINQ

Un laïc du nom de Ho-on du district de Jo demanda à maître Sekito: Quelle sorte de personne est indépendante de toutes choses et de tout phénomène?

Maître Sekito lui couvrit la bouche de sa main.

A cela, le laïc réalisa la vérité clairement et soudainement.

Une autre fois, il posa la même question à maître Baso Do-itsu.

Ho-on lui dit: Quelle sorte de personne est indépendante de toutes choses et de tout phénomène?

Maître Baso Do-itsu répondit: Je vous répondrai lorsque vous aurez bu toute l'eau de la rivière Seiko d'une seule gorgée.

La laïc réalisa la vérité en entendant ces paroles.

Commentaire de Nishijima roshi

"Une personne indépendante de toutes choses et de tout phénomène" signifie quelqu'un qui a atteint la vérité bouddhique. Ho-on demandait au maître de lui décrire l'état d'une personne qui a transcendé le monde des choses relatives et des phénomènes. Il avait posé cette question et s'apprêtait à se rasseoir pour entendre la réponse du maître.

C'est alors que Sekito lui avait placé la main sur la bouche. Ce qui représente un glissement de la sphère idéaliste ou mentale de la question au monde tangible d'une main et d'une bouche réelles. Ho-on avait posé sa question et s'était soudain retrouvé dans l'incapacité de parler, tout comme il était impossible au maître de rien dire qui put décrire l'état d'éveil. La passage soudain du monde de l'intellect au monde matériel a permis à Ho-on de voir clairement les deux aspects de la réalité. Il avait pu ainsi découvrir la nature d'une personne qui est indépendante de toutes choses et de tout phénomène.

La seconde partie du kôan est similaire. Le laïc pose sa question et le maître la lui renvoie sous la forme d'une demande tout aussi impossible. Celle-ci montre la nature de la première phase: il nous est facile d'imaginer d'avaler l'eau de la rivière Seiko en une seule gorgée, mais le faire en réalité est tout autre chose.

Il nous est facile de créer l'image d'une personne éveillée ou d'élaborer des théories ou des opinions complexes, mais vivre effectivement dans la réalité, s'asseoir effectivement sur son coussin et pratiquer est d'un tout autre ordre.

1 commentaire:

Anonyme a dit…


par Zenoob Aujourd'hui à 17:17

Ahah, cette histoire de Brad me rappelle mon analyse, quand je venais avec des théories pas possibles sur la famille et toutes ses relations que je trouvais fort chaotiques, et que le psy me demandait : "et sinon, votre thèse, ça avance ?" ou autre truc du quotidien... C'est très précieux d'avoir quelqu'un qui nous rappelle à la réalité !

http://zen-et-nous.1fr1.net/t2023p25-a-quoi-sert-un-maitre#35718
-----------------------------------------------------------------
par lausm le Jeu 12 Déc 2013 - 23:03

N'importe quel perroquet peut faire ça

http://zen-et-nous.1fr1.net/t1544-premiere-sesshin#26766